Historique

En 1952, à la demande de Caritas Suisse, le Père Ernst Schnydrig, un Valaisan, se rendit à Bethléem afin de se faire une image de la situation sur place. Là-bas, il fut confronté à la misère de la population palestinienne. En 1948, suite à la création de l’Etat d’Israël et à la guerre d’indépendance (histoire israélienne) qui s’en suivit, resp. la Nakba (en langue arabe «la catastrophe», histoire palestinienne), des milliers de Palestiniennes et Palestiniens, devenus réfugiés et expulsés, vivaient sous tentes, dans la plus grande misère. 

A Bethléem, le Père Schnydrig rencontra Hedwig Vetter, une collaboratrice de Caritas Suisse qui était à Bethléem depuis trois ans déjà et s’occupait d’enfants nécessiteux. Avec le médecin palestinien Antoine Dabdoub, ils louèrent quelques petites chambres dans la vieille ville de Bethléem et y installèrent un centre de médecine d’urgence pour les enfants. 

De retour en Europe, le Père Schnydrig entra au service de Caritas Allemagne. Dans ce pays, tout comme en Suisse, il s’engagea afin de trouver le soutien financier nécessaire à ce projet. C’est ainsi qu’en 1963 une association de soutien, «Association Caritas-Secours aux Enfants Bethléem» qui sera baptisée plus tard «Secours aux Enfants Bethléem», fut fondée. Finalement, le 26 avril 1978 un propre établissement hospitalier était inauguré: le Caritas Baby Hospital. 

Au cours des années, le Caritas Baby Hospital s’est fortement développé dans le domaine des soins et de la médecine. Jusqu’à aujourd’hui, il est le seul hôpital pédiatrique de Cisjordanie et joue un rôle central pour la médecine infantile. 

Geschichte - Kinderhilfe Bethlehem
Partager