Caritas Baby Hospital

Le Caritas Baby Hospital de Bethléem est le seul hôpital pédiatrique de Cisjordanie. Il est géré par l’association Secours aux Enfants Bethléem. Il s’agit du plus grand projet suisse privé d’aide au développement en Palestine. Ce n’est que grâce à des dons que l’hôpital peut accomplir sa tâche et sauver des vies d’enfants. 

Caritas Baby Hospital : Assistance médicale complète pour tous les enfants 
Le Caritas Baby Hospital de Bethléem est le seul hôpital de Cisjordanie/Palestine soignant uniquement des enfants. Les médecins ainsi que le personnel de l’hôpital garantissent, aux enfants de moins de 14 ans, la meilleure assistance médicale et thérapeutique possible, indépendamment de l’origine et de la religion. 

En 1952, en voyant la misère qui régnait alors, le Père Ernst Schnydrig, un Suisse, fonda l’hôpital. Pour cela, il loua quelques chambres dans la vieille-ville de Bethléem. Depuis, le Caritas Baby Hospital s’est continuellement développé. Aujourd’hui, il dispose d’un service des soins ambulatoires ainsi que de 82 lits pour les petits patients. 

Chaque année, les dons permettent à 53'000 enfants de recevoir des soins ambulatoires ou d’être hospitalisés. 

Aide rapide dans le service des soins ambulatoires 
Les parents et leurs enfants malades arrivent sans rendez-vous dans le service des soins ambulatoires du Caritas Baby Hospital et y reçoivent des traitements médicaux. La « Out Patient Clinic » est adaptée aux enfants, les murs sont colorés et les meubles choisis en fonction de leurs besoins.  

Pour les domaines spécifiques comme la neurologie et la pneumologie, le Caritas Baby Hospital offre des consultations spéciales. On y trouve aussi différentes offres de conseils, notamment pour une alimentation saine, et des groupes d’entraide sont mis sur pied pour les parents et les membres des familles d’enfants souffrant de maladies chroniques. 

Médecine qui sauve des vies dans le service des soins intensifs 
Depuis 2013, le Caritas Baby Hospital dispose d’un service pédiatrique en soins intensifs. Ici, l’équipe médicale sauve des vies, jour après jour. Les lits sont à disposition des nourrissons et des nouveau-nés ainsi que des enfants jusqu’à l’âge de 14 ans. On y soigne particulièrement des enfants souffrant de graves maladies des voies respiratoires, de troubles héréditaires du métabolisme ou de problèmes cardiaques.  

Dans le service des soins intensifs, certains enfants sont tellement malades qu’ils n’ont aucune chance de survivre. À l’hôpital, tout est mis en œuvre pour les accompagner dans ce cheminement difficile et pour apaiser leurs souffrances. Le personnel de l’hôpital est également à disposition pour conseiller leurs parents et les proches. 

Grâce à une physiothérapie de la petite enfance, les enfants sont plus autonomes 
Les premières années sont décisives pour le développement de l’enfant. La physiothérapie permet d’éviter ou d’atténuer autant que possible les séquelles d’une maladie et de venir rapidement en aide aux enfants présentant des anomalies neurologiques. La physiothérapie de la petite enfance est très demandée. Chaque année, plus de 9‘000 séances de physiothérapie ont lieu. 

Le Caritas Baby Hospital offre de la physiothérapie spécialement pour les enfants jusqu’à l’âge de trois ans. Souvent, les petits patients souffrent de paralysies cérébrales ou de retard du développement. Les prématurés reçoivent aussi des traitements ciblés, par exemple une thérapie de la déglutition leur facilitant la prise du lait maternel. 

Soutenir les femmes dans le service pour les mères 
Le service pour les mères du Caritas Baby Hospital offre de la tranquillité et des conseils aux mères. Lorsque leurs enfants sont hospitalisés, elles passent la nuit ici. Leur proximité favorise le processus de guérison des petits patients. En plus, les mères reçoivent des conseils sur les thèmes comme les maladies héréditaires, l’hygiène et l’alimentation. 

Les femmes, souvent très jeunes, se servent de leur savoir après leur retour dans leur foyer et transmettent les nouvelles connaissances à leurs familles et voisines. Ainsi leur savoir est ancré dans la société. 

Mütterabteilung - Caritas Baby Hospital

Le service social soutient les plus pauvres 
Ceux qui ne peuvent pas payer les modestes frais pour les soins au Caritas Baby Hospital trouvent du soutien auprès de notre service social. Les assistantes sociales clarifient les besoins et la situation financière des familles. Lorsque celles-ci se trouvent dans une situation précaire, elles sont dispensées des frais de traitement. Ainsi, des soins médicaux égaux sont garantis à tous les enfants. 

Dans le cadre du suivi des patients, si nécessaire, les assistantes sociales se rendent également au domicile des familles, leur épargnant ainsi le déplacement souvent compliqué et coûteux pour venir au Caritas Baby Hospital. 

Servir de référence dans le système de santé palestinien 
Le Caritas Baby Hospital a été fondé en tant qu’œuvre caritative. Entre-temps, l’hôpital pédiatrique est devenu un important pilier du système de santé palestinien. Avec son approche thérapeutique globale, sa spécialisation en pédiatrie et une hygiène de première qualité, l’hôpital joue un rôle de pionnier dans le système de santé publique palestinien. L’hôpital compte 250 employés pour des postes à plein ou temps partiel et est ainsi un des employeurs les plus importants à Bethléem et dans la région. 

La direction opérationnelle de l’hôpital est assurée par Issa Bandak, CEO, et Dr Hiyam Marzouqa, médecin-cheffe. 

Partager