Vers un retour à la normale

Vers un retour à la normale


Bonne nouvelle en provenance de Bethléem: les mesures exhaustives de protection contre le coronavirus ont été levées au Caritas Baby Hospital.

La vie quotidienne reprend son cours normal à l'hôpital. Les enfants peuvent recevoir la visite de plusieurs membres de leur famille à l'hôpital et des visites extérieures sont également possibles.

« Nous sommes heureux de pouvoir assouplir le régime strict face au coronavirus. Seule l'obligation de porter un masque s'applique encore dans l'ensemble des locaux de l'hôpital », note Issa Bandak, directeur du Caritas Baby Hospital. Ces assouplissements ont été rendus possibles après la chute des cas de la maladie de Covid-19 en Cisjordanie au cours des dernières semaines.

Pendant plus d'un an après l'apparition de la pandémie de Covid-19, des mesures strictes ont dû être mises en œuvre pour protéger les patients et le personnel de l'hôpital pour enfants de Bethléem. Grâce aux restrictions, il n'y a pas eu d'infections par le coronavirus à l'hôpital. Entretemps, la campagne de vaccination a commencé dans le Territoire palestinien occupé. Plus de 90 % du personnel de l'hôpital a déjà été vacciné.

En plus de l'utilisation obligatoire de masques, des mesures d'hygiène strictes continuent d'être observées. Outre qu'elles sont déjà remplies par l'hôpital pour enfants de Bethléem, les exigences de l'initiative de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour un « hôpital sûr et convivial pour les patients » continueront d'être respectées. Si un enfant ou un membre de sa famille présente les symptômes de la Covid-19, il sera isolé jusqu'à l’obtention d’un test négatif. Des chambres spéciales sont disponibles à cet effet au Caritas Baby Hospital.

Des groupes de touristes peuvent à nouveau effectuer des visites de l’hôpital. Toutefois, et ce jusqu'à nouvel ordre, les visiteurs doivent présenter une attestation de vaccination contre la Covid-19.

Partager