Un jeune patient bien connu

Depuis longtemps, le petit Jad n'était plus un patient du Caritas Baby Hospital. Ses parents s'assurent qu'il inhale quotidiennement à la maison et qu'aucune substance odorante artificielle ne soit utilisée dans la maison, car elles diminuent la capacité respiratoire de l'enfant.

Mais ils n'avaient aucune chance contre le « virus respiratoire syncytial ». Le garçon a un poumon affaibli et, du fait du virus, respire difficilement et a besoin d'un apport supplémentaire en oxygène.

L'enfant de Halhul, près d'Hébron, est un jeune patient bien connu du Caritas Baby Hospital. Comme à chaque fois qu'il doit être pris en charge en soins stationnaires, sa mère dort dans le service maternité. Son père lui rend visite aussi souvent que possible, tandis que ses grands-parents s'occupent de Sham, sa sœur jumelle. Tout ce déploiement leur est à tous familier, car Jad a déjà souvent été pris en charge par le Caritas Baby Hospital. Même si l'hôpital est leur premier choix lorsqu'un de leurs enfants est malade, les parents espèrent qu'ils pourront bientôt rentrer chez eux et qu'il n'auront pas à revenir de sitôt, car cela voudrait dire que leurs jumeaux se portent bien.