Une hotline téléphonique fournit de l’aide médicale

Une hotline téléphonique fournit de l’aide médicale


Le Caritas Baby Hospital à Bethléem a installé une hotline pour conseiller à distance les familles d’enfants malades.

Ce service a été mis en place par la direction de l’hôpital pour venir en aide à la population de Cisjordanie soumise au confinement en raison du coronavirus.

Depuis fin mars, les parents d’enfants malades bénéficient de conseils médicaux via la ligne téléphonique d’urgence du Caritas Baby Hospital. «Nos médecins répondent par ce biais aux parents inquiets. Nous pouvons la plupart du temps les rassurer – par exemple lorsqu’un enfant a de la fièvre ou tousse et qu’ils pensent tout de suite au coronavirus. Si les symptômes sont douteux, nous conseillons aux parents de s’adresser au plus vite à un centre médical de proximité. Malgré l’interdiction stricte de sortir de chez soi, le Caritas Baby Hospital continue de traiter les cas urgents», explique la Dre Hiyam Marzouqa, médecin-cheffe de l’hôpital pédiatrique.

Cette initiative est diffusée auprès des parents par le biais des médias sociaux. La hotline de conseil est très largement utilisée.

Les cas de coronavirus augmentent constamment en Palestine. Au 2 avril, 160 personnes étaient atteintes du virus. La région de Bethléem et deux villages aux environs de Jérusalem en sont actuellement les foyers principaux en Cisjordanie. Dans la bande de Gaza également, 12 personnes étaient atteintes du virus à ce jour.

Afin de limiter la propagation du virus, le premier ministre palestinien a imposé le confinement à l’ensemble de la population de Cisjordanie. L’Autorité a également décrété que seules les urgences seraient encore prises en charge dans le service pour soins ambulatoires du Caritas Baby Hospital.

En réaction à la crise du coronavirus, l’hôpital a pris des mesures dès janvier. De plus, le laboratoire de l’hôpital réalise – sur mandat du ministère de la santé palestinien – les tests de dépistage du coronavirus pour Bethléem et le sud de la Cisjordanie depuis mi-mars. Jusqu’au 2 avril, 1500 personnes ont été soumises au test du coronavirus.

Appel aux dons
Dans ce contexte exceptionnel d’urgence, Secours aux Enfants Bethléem est plus que jamais reconnaissant pour les dons en faveur de l’hôpital.

Partager